Vendredi 2 novembre 19h « L’Eustache à la main »

Performance du Morbus Théâtre (Ile-de-France)
Première 

“L’EUSTACHE A LA MAIN”

A partir d’un texte coup de poing de Blaise Cendrars sur la Grande Guerre, L’Eustache à la main propose une expérience contemplative, poétique, viscérale sur la violence de l’Histoire. Mariant danse, texte, lumière, punk-noise et art plastique, ce théâtre paysage ouvre des portes dans le sensible et la pensée pour questionner l’aujourd’hui par l’hier.

Avec : Guillaume Lecamus (conception, interprétation du texte J’ai tué, de Blaise Cendrars), Ephia Gburek (danse), Thomas Carpentier (musiques)

Performance tout public à partir de 15 ans – tarifs : 5-8-12 euros – durée : 1h10
Vendredi 2 novembre à 20h30
Renseignements et réservations : reservation@velotheatre.com 04 90 04 85 25

Cette performance est un événement de la Coopérative OEuvrière de Production : chambre de réflexion artistique, politique et structurelle, la Coopérative souhaite développer de nouvelles pratiques dans le domaine de la production des œuvres d’art. Elle invite différents acteurs de l’économie sociale et solidaire à prendre part à la réflexion sur les espaces pour la création en lien avec les populations avant la présentation de « L’eustache à la main », de 15h à 19h (inscriptions au 04 90 04 85 25 velos@velotheatre.com).


Info calendrier


Texte (J’ai tué) : Blaise Cendrars
Conception et interprétation : Guillaume Lecamus

Danse : Ephia Gburek
Musiques : Thomas Carpentier
Réalisation plastique : Norbert 
Choquet
Lumières : Jacques Boüault
Regard dramaturgique : Julie Postel

Ce projet du Morbus Théâtre est accueilli en résidence du 22 octobre au 3 novembre 2018 à Apt, pour clore un processus de création démarré il y a deux ans avec le Tas de Sable, la Chambre d’eau et le 232 U. Cette étape soutenue par la Coopérative OEuvrière de production au Vélo Théâtre (Région Sud) permet au Morbus Théâtre de finaliser ce cheminement artistique jusqu’à sa présentation au
public.

Vendredi 19 et samedi 20 octobre « Une poignée de gens… Quelque chose qui ressemble au bonheur »

Spectacle du Vélo Théâtre (PACA)
Théâtre d’objet, installations 

“UNE POIGNEE DE GENS… QUELQUE CHOSE QUI RESSEMBLE AU BONHEUR”

Les spectateurs sont guidés par André et Luiz, deux chefs de gare accompagnés de Luciano le musicien. Le bonheur a besoin d’errance, comme celle que l’on s’offre lorsque l’on part en voyage. Il est dans le chemin que nous parcourons, dans ce droit à la dérive, aux découvertes comme aux
écueils … Qu’attendons-nous de l’inconnu, du contact avec les autres ? Et si en nous laissant voir un peu de leur vie, ils éclairaient un peu la nôtre ?

Avec : Tania Castaing, Charlot Lemoine, José Lopez et Fabien Cartalade (conception, jeu) – Dramaturgie et mise en scène : Catherine Poher

Création 2017

Spectacle déambulatoire tout public à partir de 10 ans – tarifs : 5-8-12 euros – durée : 1h35
Vendredi 19 octobre à 20h30 & samedi 20 octobre à 16h00 et 20h30
Renseignements et réservations : reservation@velotheatre.com 04 90 04 85 25


Info calendrier


 

Conception, scénographie et jeu Tania Castaing & Charlot Lemoine
Conception, scénographie, création lumière et jeu José Lopez
Conception, création musicale, vidéo, régie son et lumière, et jeu Fabien Cartalade
Conception, dramaturgie et mise en scène Catherine Poher
Assistance à la mise en scène Nicolas Joray
Installations Flop Lefebvre
Appui technique Les Ateliers du Spectacle

Production : Vélo Théâtre

Coproductions :
Le Carreau — Scène Nationale de Forbach et de l’Est mosellan (57)
La Garance — Scène Nationale de Cavaillon (84)
FMTM — Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières (08)
Festival de Brighton — Angleterre
Théâtre Durance — Scène conventionnée Château-Arnoux/Saint-Auban (04)
Le Pôle Arts de la Scène/Friche la Belle de Mai (13)

Appui :
DRAC PACA

 

Vendredi 21 septembre 19h « De toute façon c’est provisoire »

Spectacle de la compagnie de l’ArroZoir (PACA)
Solo de comptoir

“DE TOUTE FAÇON C’EST PROVISOIRE”

Seul en scène, un comédien interprète au plus près du public pas moins de 14 personnages dans une scénographie poétique construite avec et autour du comptoir. Et raconte une histoire vraie : celle d’Amédée, un italien qui s’installe provisoirement dans un petit village du Sud de la France en 1905, y crée un bar, sa vie, sa famille et puis … oublie de rentrer.

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2018, le Conseil Départemental de Vaucluse vous invite à découvrir le spectacle de la Compagnie de l’Arrozoir à la Gare de Coustellet, au Magnanarié, au Vélo Théâtre, et à Sérignan-du-Comtat. A la suite de ce spectacle, un verre de l’amitié vous sera proposé.

Avec : Fabrice Raspati (conception, jeu) – Conception, mise en scène et scénographie : Wendy Mottard

Etape de travail – tout public à partir de 10 ans – entrée gratuite – durée : 1h30
Renseignements et réservations : Département de Vaucluse – culture@vaucluse.fr – 04 90 16 14 91 ou 81


Info calendrier


Production : Compagnie de l’ArroZoir

Soutiens : Théâtre de la Marguerite, association basée à Antibes (06) structure subventionnée, par la Commune d’Antibes, le Conseil Général des Alpes-Maritimes, le Conseil régional PACA
- La Gare de Coustellet,
(association AVEC/ Vaucluse 84) lieu de diffusion et de pratique culturelle en milieu rural
- Commune de Cabrières d’Avignon (Vaucluse 84)
- Le Vélo Théâtre (Apt 84)

 

Jeudi 30 août 19h « L’enfant »

Etape de travail publique de la compagnie Théâtre de l’Entrouvert (PACA)
Théâtre de marionnettes, installations immersives

“L’ENFANT”
L’enfant (du latin infans,“celui qui ne parle pas”) est une invitation à faire l’expérience de l’innommable, situé à la lisière entre la présence et l’absence, la vie et la mort, le visible et l’invisible. L’enfant si proche de la naissance n’aurait-il pas la nostalgie de son immatérialité ? Le spectateur est conduit dans un espace labyrinthique pour devenir le témoin proche de cet inconnu.

Avec : Julie Denisse (comédienne) et Sarah Lascar (marionnettiste)

Etape de travail – tout public à partir de 14 ans – entrée gratuite – durée : 50 minutes
Renseignements et réservations : 04 90 04 85 25 reservation@velotheatre.com


Info calendrier


Mise en scène, scénographie : Elise Vigneron
Texte : “La mort de Tintagiles” de Maurice Maeterlinck (extraits)
Dramaturgie : Manon Worms
Direction d’acteur : Argyro Chioti
Création lumière : Benoît Fincker
Bande son : Pascal Charrier et Julien Tamisier
Installations sonores : Géraldine Foucault
Construction marionnette et collaboration plastique : Arnaud Louski – Pane
Construction : Benoît Fincker et Philippe Laliard
Accompagnement sur le dispositif déambulatoire : Karin Holmström
Regard extérieur : Hélène Barreau
Costumes : Danielle Merope-Gardenier
Administration-production : In’8 circle • maison de production

Remerciement à Myriam Rouxel, Jean Louis Larcebeau, Stéphanie Farison et Maya-Lune Thieblemont.

Le Théâtre de l’Entrouvert est en résidence de création au Vélo Théâtre du 21 août au 1er septembre 2018. La première de la création du spectacle « L’enfant » est prévue en novembre 2018 au TJP, Centre Dramatique National d’Alsace-Strasbourg (67).
Production : Théâtre de l’Entrouvert
Coproductions : Les Théâtres, Aix-en-Provence, Marseille (13) ; TJP, Centre Dramatique National d’Alsace-Strasbourg (67) ; L’Espace Jéliote, Scène conventionnée pour les arts de la marionnette, Oloron-Sainte-Marie (64) ; Pôle arts de la scène, Friche la Belle de Mai, Marseille (13) ; La Garance, Scène nationale de Cavaillon (84) ; Théâtre d’Arles, scène conventionnée pour les écritures contemporaines (13) ; Le Vélo Théâtre, Scène conventionnée pour le Théâtre d’objets (84).

Ce spectacle a reçu une aide à la création de la SPEDIDAM.