23-24 avril ? « Le conte de Mère Pince »

Création de la compagnie Du sable dans le maillot (Sud)
Conte et théâtre d’objet – tout public dès 5 ans – durée : 1h

“LE CONTE DE MERE PINCE”

C’est à un conte moderne qui évoque les relations au travail, les différences culturelles et sociales au sein de notre société actuelle que nous convient Nina Richard et Lolita Morales. Un cafard qui rêve de devenir pâtissier, une Mère Pince tenancière de boulangerie rongée par la vie et une jolie Belette en fleur qui rentre dans la vie active… Des personnages qui détonnent dans un road-movie à dos de cheval. Oui oui, il y aura tout cela et plus encore dans Le Conte de Mère Pince.

S’inspirant de réelles expériences professionnelles, cette épopée pour deux conteuses et une tripotée de personnages, saura toucher petits et grands.

De et avec Nina Richard et Lola Morales


Jeudi 23 avril à 16 h et vendredi 24 avril à 11h
Plein tarif : 12 euros / “rayon de vélo” : 8 euros / réduit : 5 euros
Réservations : Vélo Théâtre – reservation@velotheatre.com – 04 90 04 85 25


Une création de la compagnie Du sable dans le maillot
Dans le cadre de la Caravane des possibles


En raison des mesures prises par le gouvernement pour enrayer la pandémie, nous nous voyons dans l’obligation de suspendre une partie de notre activité et de fermer notre lieu au public jusqu’au 15 avril. Sachez que nous nous empresserons de vous faire signe dès que les choses auront évolué.

En attendant de nous retrouver, la compagnie partage ces quelques textes et vidéos :


Lola vue par Nina


Nina vue par Lola


8, 9, 10 heures

Choisis ton heure
Et plouf dans le café
c’est pas le moment de lésiner
Enfile tes palmes et ton tuba, une excursion dans la douche ça ne se rate pas
10h25 On va bosser, chacune devant son écran préféré 
Vite! Enfilons un sourire de reinette
pour se faufiler dans (ou pour surfer sur?) les eaux d’internet 
On construit des calendriers alternatifs
Car bien sûr notre spectacle en Avril ne se conjugue même plus au subjonctif
8 avril, 9 mai, 10 juin 2020 ? 2021 ?
Heureusement dans le filet y a pas de dates annulées,
y a que des reportées…
Nous naviguons d’un flou à l’autre jusqu’à midi et demi : PAUSE DÉJEUNER jusqu’à…
Bah jusqu’à la nuit.
Parfait ! pile le temps de faire 20 fois le tour du pâté de sables!
A force on connait chaque souche d’algues…
16h, l’heure du goûter
On se met à rêver du temps où on pouvait tous aller venir sans bout de papier
Et on commence à les comprendre, les sans papiers

20h!

Enfile ton plus beau maillot, eh oui, c’est l’heure de l’apéro !
Allume ton micro et ta vidéo 
Voilà tes 8,9,10 amigos
par la compagnie Du sable dans le maillot,
avril 2020

Vendredi 24 avril ? « Les Cris poétiques »

Séverine Daucourt et Yves Boudier : 2 poètes sur la scène
Poésie et textes – tout public – durée : 1h30

« LES CRIS POETIQUES, 31èmes » 

Séverine Daucourt écrit, chante et traduit (de l’islandais). Elle publie récits et poèmes, conduit des ateliers d’écriture en divers lieux (prisons, centres d’accueil, hôpitaux…) et organise depuis 2016 à la Maison de la Poésie de Paris un cycle de rencontres poésie/chanson. Elle est aussi membre du comité de lecture de la Comédie Française. Son dernier livre, Transparaître aux éditions Lanskine, a fait partie de la sélection finale du Prix Apollinaire 2019.

Yves Boudier a fait paraître une douzaine de livres, poèmes et récits chez différents éditeurs et a souvent collaboré avec des peintures et des musiciens. Il a été professeur de Lettres, administrateur de la Biennale Internationale des Poètes, Président de la Maison des Ecrivains et de la Littérature et membre des comités de rédaction des revues Action Poétique et Passage d’Encres. Il est l’actuel Président de l’association C/I/RC/E Marché de la poésie. Il publie cet automne Silentiaire (éditions La Lettre Volée), préfacé par Pierre-Yves Soucy.


Vendredi 24 avril à 20h30 – tarif unique : 5 euros
Réservations : Vélo Théâtre – reservation@velotheatre.com – 04 90 04 85 25


Une soirée Les Cris poétiques organisée en complicité avec Alt(r)a Voce www.altravoce-marseille.com


Présentation Florence Pazzottu
Les Cris poétiques ont été fondés en 2005 par le poète Jean de Breyne (et la galerie l’Ollave www.ollave.org), à qui Florence Pazzottu s’est associée fin 2016.


En raison des mesures prises par le gouvernement pour enrayer la pandémie, nous nous voyons dans l’obligation de suspendre une partie de notre activité et de fermer notre lieu au public jusqu’au 15 avril. Sachez que nous nous empresserons de vous faire signe dès que les choses auront évolué.

En attendant de nous retrouver, les poètes partagent ces quelques mots et vidéos :

# Extrait de « Silentiaire », d’Yves Boudier.

# Lecture-concert de Séverine Daucourt (poète) & Daniel Valdenaire (guitariste), lors de MidiMinuitPoésie #18, samedi 13 octobre 2018. Enregistré au lieu unique, Nantes. Organisé par la Maison de la Poésie de Nantes.

# Séverine Daucourt lit à la Maison de la Poésie de Paris le 29 mars 2020.

Création reportée « Harold: The Game »

Création du bob théâtre (Bretagne) et du Vélo Théâtre (Sud)
sur une proposition de The Egg (Bath , Angleterre)
Théâtre et objet – tout public dès 9 ans – durée : 1h

“HAROLD: THE GAME”

La tapisserie de Bayeux relate la conquête du Royaume d’Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066. Magnifique objet de propagande que les deux compagnies s’amusent à étudier sous toutes ses coutures. De fil en aiguille, elles brodent de mauvaise foi un canevas de preuves irréfutables en faisant passer un chameau par le chas d’une aiguille et enjolivent cette histoire cousue de fils blancs…
Le lieu du récit : le stade, l’espace scénique : la terre, le camp : le pays. Ici, au centre de l’arène, l’affrontement des joueurs est soutenu par la rudesse de la musique et le respect des règles est assuré par un arbitre douteux. Tout autour, des supporters, galvanisés par leurs chants, agitent leurs bannières. Comme si, à travers cette libre évocation de la bataille d’Hastings, il était question de réveiller l’analyse critique des supporters-spectateurs assistant à un match truqué…

Avec : Denis Athimon, Charlot Lemoine, José Lopez, Fabien Cartalade, François Athimon et Jude Quinn


Samedi 21 mars à 20h30 (séances scolaires le vendredi 20 mars à 10h et à 14h) Dates reportées
Plein tarif : 12 euros / “rayon de vélo” : 8 euros / réduit : 5 euros
Réservations : Vélo Théâtre – reservation@velotheatre.com – 04 90 04 85 25


En raison des mesures prises par le gouvernement pour enrayer la pandémie, nous nous voyons dans l’obligation de suspendre une partie de notre activité et de fermer notre lieu au public jusqu’au 15 avril. Sachez que nous nous empresserons de vous faire signe dès que les choses auront évolué.

En attendant de nous retrouver, la compagnie partage ces quelques photos prises en cours de résidence de création et de répétition :


écriture et mise en scène Denis Athimon et Charlot Lemoine
idée originale et regard extérieur Rina Vergano
création musicale Fabien Cartalade et François Athimon

production bob théâtre

co-production
The Egg Royal Theatre à Bath, Vélo Théâtre Pôle Régional de Développement Scène Conventionnée à Apt, La Passerelle Scène Nationale de Saint Brieuc, Le Sablier pôle des arts de la marionnette en Normandie Scène conventionnée Ifs / Dives-sur-Mer, Centre culturel Athéna / Ville d’Auray, Ville de Bayeux… (en cours)
soutiens
L’Institut Français dans le cadre de la convention avec la ville de Rennes et Rennes Métropole, Lillico à Rennes…(en cours)
remerciements
L’Intervalle à Noyal sur Vilaine

Le bob théâtre est conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de
Bretagne. Il bénéficie du soutien de la Région Bretagne, du Département d’Ille-et-Vilaine et de la Ville de Rennes.

 

Jeudi 7 mai « Les suites prométhéennes »

Création de la compagnie Théâtre inutile (Hauts-de-France)
Formes poétiques et marionnettiques – Théâtre tout terrain et tout public – durée : 1h

“LES SUITES PROMETHEENNES » – L’empreinte de l’air & La terre (titre provisoire)

« Les Suites prométhéennes » sont des spectacles qui proposent de sortir d’un état de sidération face à la catastrophe et de faire entendre les voix de la poésie. Faire entendre les bonnes nouvelles que notre humanité est encore capable d’engendrer. Nous sommes dans une époque en mutation, et notre relation au vivant doit être questionnée. Le mythe de Prométhée est là pour nous rappeler que le feu de la connaissance est plus complexe que ce que l’époque de la modernité a bien voulu croire.

A l’issue de sa résidence, la compagnie nous conviera à deux courtes formes : L’empreinte de l’air  au jardin public et La terre (titre provisoire) au Vélo Théâtre.

Avec Fanchon Guillevic, Frederico Strachan.


Jeudi 7 mai à 19h au Jardin public (Cours Lauze de Perret) puis au Vélo Théâtre – gratuit
Réservations : Vélo Théâtre – reservation@velotheatre.com – 04 90 04 85 25


Créations 2018-2019-2020 de la compagnie Théâtre inutile. 


dramaturgie Kossi Efoui
mise en scène Nicolas Saelens