De mai à septembre 2018

Tridanse

Tridanse : un parcours régional de résidence chorégraphique

Appel à projets national, Tridanse regroupe cinq structures régionales réparties dans trois départements. C’est le seul dispositif en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui mutualise des moyens pour accompagner une création chorégraphique transdisciplinaire.

Tridanse souhaite expérimenter un nouveau mode de circulation des objets artistiques en Région. Il intègre la problématique de la coproduction, mais désire aussi échanger sur les questions artistiques et la relation aux publics. Il s’inscrit dans une approche non marchande de la relation à l’art, et s’appuie sur une dynamique d’échanges et de co-construction entre artistes et lieux.

À la suite de la réception des dossiers (en moyenne 80 par an), une compagnie chorégraphique professionnelle, un artiste-danseur ou un performeur est sélectionné. Elle part en résidence à trois périodes de l’année, dans trois lieux différents. Le projet reçoit le soutien des structures accueillantes, et peut même jouer en sorties de résidence. Dans l’idéal, l’œuvre finalisée est par la suite programmée.

Les établissements membres de Tridanse sont : le Vélo Théâtre, Scène Conventionnée théâtre d’objet (Apt, Vaucluse), Ilotopie/le Citron Jaune (Port-st-Louis du Rhône, Bouches-du-Rhône), Le 3 bis F, lieu d’arts contemporains (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) élargis chaque année à un nouvel entrant de la Région PACA (en 2015 et 2016, la Passerelle Scène Nationale [Gap, Hautes-Alpes], en 2016 et 2017, le Théâtre Durance, scène conventionnée [Château-Arnoux-St-Auban, Alpes-de-Haute-Provence]).

Accéder à l’appel à projets Tridanse 2018 (+lien)

Les Cris Poétiques


Les Cris Poétiques : une scène ouverte à la création poétique contemporaine

Depuis mai 2005, en étroite collaboration avec Jean De Breyne, poète et fondateur de la revue d’art et littérature contemporaine « Galerie l’Ollave, préoccupations », les Cris Poétiques donnent la parole à des poètes qui lisent des textes (souvent les leurs) sur scène.

Lors de ces soirées, deux fois par an, la poésie est partagée autrement, dans une confrontation immédiate, sans barrières avec l’œuvre ni avec le poète. La parole poétique, exceptionnelle et pourtant accessible à tous, est une adresse directe aux spectateurs. La poésie est une autre forme de rapport au langage, comme le théâtre d’objet est une autre forme d’écriture théâtrale.

Les Cris Poétiques privilégient l’invitation des poètes contemporains, s’exprimant aussi bien à l’écrit qu’à l’oral, au croisement des arts : écriture poétique et scénique, performance, dispositif vidéo, expérimentation sonore et poésie d’objets. Ils portent une poésie qui, sans renoncer à l’intemporel, s’inscrit de plain-pied dans son temps, s’écrit et se dit avec la langue de tous (et de tous les jours).

Florence Pazzottu, poète résidant à Marseille, a rejoint les Cris Poétiques en 2015. Cette collaboration renouvelée projette la manifestation dans de nouvelles ambitions, comme la création de résidences d’auteurs/poètes sur le territoire d’Apt, l’édition des textes écrits lors de ces séjours, le travail de la scénographie des lectures ou encore la création d’installations-poésie.

D’ores et déjà, un partenariat est né avec la médiathèque La Halle aux Grains, permettant la constitution d’un fonds poésie contemporaine unique en son genre en Pays d’Apt-Luberon.

Le Campement Scientifique


Le Campement Scientifique : projet Art & Science en étroite collaboration avec les Ateliers du
spectacle N+1

Au travers de multiples manifestations (spectacles, films, conférences,etc.), le Campement Scientifique met en jeu les principes de la recherche, et en explique les mécanismes. Un programme hétéroclite se construit autour de ce croisement art/science avec par exemple, les Impromptus (forme théâtrale mettant en scène un chercheur, accompagné par un artiste, qui parle de ses travaux de manière ludique, dans un lieu incongru) ou encore le Souk des Sciences (sous la forme d’un marché sous tentes, il regroupe des animations accessibles, amusantes et participatives).

C’est aussi un collectif qui rassemble sous la même entité des artistes, des structures culturelles, des scientifiques, des CCSTI (Centres de médiation de Culture Scientifique Technique et Industrielle) et des institutions locales (Musée de l’aventure industrielle, le Parc Naturel Régional du Luberon, Camera Lucida, MJC d’Apt, Service culturel de la Ville, Communauté de Communes du Pays d’Apt-Luberon). www.lecampementscientifique.fr

De 2010 à 2014, la compagnie Les Ateliers du Spectacle N+1 était en compagnonnage au Vélo Théâtre. Cette résidence est à l’origine du Campement Scientifique, un événement qui a permis de poursuivre et de faire évoluer d’une autre manière la relation avec les N + 1, en l’associant pleinement aux actions du Vélo. La prochaine édition aura lieu en 2019, sa préparation débute dès 2018 avec l’accueil d’artistes en résidence et des actions culturelles.