Le théâtre d’objet

Depuis 1981, le Vélo Théâtre propose des spectacles basés sur l’image. Ses fondateurs, les plasticiens Tania Castaing et Charlot Lemoine, pensent, avec d’autres créateurs, que si l’acteur peut interpréter un mot, une phrase, il peut aussi interpréter un objet, une série d’objets. L’émotion naît alors de la relation, fragile, établie avec les objets qu’il fait vivre sur scène. Le public est invité à entrer dans l’intimité de cette relation. Un vocabulaire inédit, un nouveau mode d’expression voit le jour : le théâtre d’objet, dont Tania Castaing et Charlot Lemoine s’inscrivent parmi les précurseurs en Europe. Leur premier spectacle se déroule sur un vieux vélo de livraison anglais. Très vite ce spectacle mettant en jeu objets et marionnettes miniatures devient un spectacle de référence et donne son nom à la compagnie « Vélo Théâtre ».

Dès le début alors qu’ils sont basés dans le Maine-et-Loire, et à partir de 1985 dans le Vaucluse, ce champ d’expression permet aux « Vélos » et à leur univers poétique d’acquérir une reconnaissance internationale et de sillonner le monde avec leurs créations. Dans un paysage théâtral vaste, le Vélo Théâtre a su imposer une signature artistique forte, unique en France et en Europe.

Le théâtre d’objet, langage artistique récent au croisement des arts plastiques et de la scène, représente un champ contemporain de créations et un exceptionnel vecteur pédagogique aux applications multiples et variées. Les nouvelles dramaturgies associées à tous types de « marionnettes », aux manipulations des matériaux, des objets et des images ont bouleversé les préjugés dont souffrait parfois cet art.

La manipulation à vue, le théâtre d’objet, ou encore les arts numériques tranchent radicalement avec l’esthétique théâtrale traditionnelle. Ces pratiques ont favorisé l’émergence d’un nouveau public et d’un champ artistique renouvelé. L’artiste y est ici un acteur-interprète, souvent metteur en scène. Il étend son geste à toutes les formes du spectacle vivant pour le transposer en un art singulier.

En 1992, un nouveau projet de création amène les « Vélos » à louer une ancienne usine de fruits confits dans la ville d’Apt : c’est le début d’une expérience pilote associant recherches, accueils en résidence pour la création, l’expérimentation et la diffusion artistique. La ville d’Apt manifeste sa volonté de soutenir le Vélo Théâtre dans ses projets sur ce lieu en signant une convention pluriannuelle. Elle est bientôt rejointe par l’Etat, la Région PACA et le Département de Vaucluse. Le Vélo Théâtre devient Pôle Régional de Développement culturel.

En 2017, le Vélo Théâtre devient la première Scène Conventionnée théâtre d’objet de Provence-Alpes Côte-d’Azur. Attribué par le Ministère de la Culture, ce label met en valeur les actions dans un domaine artistique particulier. C’est, pour les « Vélos », un encouragement à développer le croisement des arts et l’accompagnement d’artistes qui fabriquent et expérimentent des œuvres nouvelles.

 

Ils en parlent…

Théâtre des 4 Saisons, Novembre 2018