Du 7 au 9 avril Résidence « Cadre / Hors cadre »

Résidence de la Coopérative Oeuvrière de Production

“CADRE / HORS CADRE » 

La Coopérative et le projet présentés par Guillaume Lecamus du Morbus Théâtre et Nathalie Landrieu du Vélo Théâtre

La Coopérative Oeuvrière de Production, créée entre 2014 et 2017, est un regroupement d’artistes, de compagnies et de cies-lieux, originaires de différentes régions de France. Son objectif est de produire autrement des formes d’art vivant et d’accompagner des projets insolites, autrement dit qui sortent des circuits classiques. » nous apprend Guillaume Lecamus, membre du collectif.

La collaboration s’organise à différentes étapes de la vie des œuvres (expérimentation, création/production et diffusion). Sont ainsi mutualisés les moyens mais aussi les expériences et les savoir-faire. La Coopérative souhaite, parallèlement prendre le temps de s’interroger sur de nouvelles pratiques professionnelles, résistant ainsi aux contraintes dominantes de la commercialisation des œuvres tout en redonnant une part de liberté aux artistes dans le plaisir de créer. Penser, inventer, expérimenter de nouveaux chemins pour la création artistique, d’autres modalités d’échanges avec les publics et la circulation sur les territoires, telles sont les trois directions que la coopérative s’est donné. Pluridisciplinaire, intergénérationnelle et sociocratique, elle s’appuie sur un principe de réciprocité et les préceptes de l’économie sociale et solidaire.

Ses membres sont : la Cie Théâtre Inutile (Amiens – Hauts de France), La Chambre d’Eau (Le Favril – Hauts de France), Le Tas de sable (Rivery-Hauts de France), Le Bouffou Théâtre (Hennebont – Bretagne), Lucas Prieux (Nantes-Pays de la Loire), Morbus Théâtre (Clichy-la Garenne-Ile de France), la Cie Vélo Théâtre (Apt-Région Sud) et Pierre Tual (Bruxelles-Belgique).

« Cadre/Hors cadre » est l’un de ses projets, lancé par Nicolas Saëlens du Théâtre Inutile dont les différents membres de la Coopérative se sont emparé (3 groupes d’environ 4 personnes chacun). Il s’agit d’inventer des propositions artistiques au format court (15 min environ), à destination de publics difficilement accessibles en temps normal (ehpad, hôpital, prison…) et dans un rapport d’individu à individu. Le protocole pour ce faire est de 6 jours de travail, découpés en 2 temps de résidence. Le groupe du sud a choisi le format « installation » tandis que les 2 autres se sont penchés sur des formes du type « homme-orchestre » ou « vidéo-projections ». 

« Dans le groupe sud, nous étions 4 et nous sommes partis chacun d’un visuel auquel nous avons associé une ambiance sonore. C’est une série de photos de Stanley Kubrick qui a eu notre préférence et que nous avons chacun assorti d’un texte et d’une bande son. Le jour de notre sortie de résidence, le 9 avril, nous avons donné à voir cet enchaînement d’images, de textes et de sons à 3 spectateurs, l’un après l’autre, dans des espaces qui leur étaient familiers. » nous précise Guillaume Lecamus. 

Une expérience étonnante qui sera prochainement partager avec l’ensemble des membres de la coopération et qui aura ensuite vocation à circuler. Il y a de fortes chances que la proposition fasse étape à Apt ou dans ses environs, dans les prochains mois. A suivre, donc…

 


+ d’infos sur la Coopérative Oeuvrière :

https://letasdesable-cpv.org/experimentation/la-cooperative-oeuvriere-de-production/


Du 5 au 12 mars Résidence « La foutue bande – de loin de la Palestine »

Le collectif « Le 7 au soir »était accueilli en résidence au Vélo Théâtre du 5 au 12 mars autour de « La foutue bande – de loin de la Palestine« .

> Retrouvez l’interview d’Yvan Corbineau pour la radio Fréquence Mistral

 

7-20 décembre « Harold: The Game » bob théâtre / The Egg / Vélo Théâtre

Résidence de création bob théâtre (Bretagne) et Vélo Théâtre (Région Sud) avec The Egg / Theatre Royal Bath (Angleterre)
Création 2020

“Harold: The Game”

Tentative d’analyse ludique d’n magnifique objet de propagande, la tapisserie de Bayeux. Fake news, déjà en l’an 1066 ?
En savoir plus


En résidence au Vélo Théâtre du 9 au 20 décembre 2019, puis du 6 au 17 janvier au Tas de Sable Ches Panses Vertes à Amiens.


7-13 juillet « Cabaret Bastardes » Chiendent Théâtre

Résidence de la compagnie Chiendent Théâtre (Région Sud)
Création 2020

“Cabaret Bastardes”

Le Chiendent Théâtre a été fondé en 2001, à Les Mées – Alpes de Haute-Provence – par Fabrice Groléat et Stéphanie St-Cyr Lariflette.


La compagnie Chiendent Théâtre est en résidence de création au Vélo Théâtre du 7 au 13 juillet 2019.